Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Détail de l'actualité

Les flux rss du siteImprimer la page

EGA : les Chambres d’agriculture prendront leurs responsabilités

Le Président Emmanuel Macron s’est exprimé hier à Rungis. Discours très attendu par le monde agricole.

Les Chambres d’agriculture saluent l'ambition portée par le Président de la République : les propositions de Rungis avaient – pour la plupart - été portées par les Chambres d’agriculture dans les ateliers du Chantier 1, en particulier :

  • Contractualisation pluriannuelle à l’initiative des agriculteurs avec des prix fixés sur des indicateurs de coûts de production
  • Renforcement des moyens de l’observatoire de formation des prix et des marges
  • Encadrement par la loi des promotions et du relèvement du seuil de revente à perte
  • Renforcement des projets alimentaires territoriaux
  • Transition vers des systèmes multi performants en améliorant la coordination entre INRA, Chambres d’agriculture et Instituts techniques au niveau national et régional.

Sur ce dernier point, les Chambres d’agriculture souhaitent rappeler que les EGA ne sont pas terminés. Le chantier 2 "alimentation et agriculture durable" est en cours. Les exploitations agricoles sont en pleine évolution, les agriculteurs ont une conscience très précise des enjeux sociétaux. Ils ont des projets qui tiennent compte des contraintes environnementales et économiques. Une meilleure répartition de la valeur ajoutée des produits agricoles permettra d’autant plus aux agriculteurs de répondre au mieux aux attentes des consommateurs sur la santé, l’environnement, l’accès à la nourriture et la qualité de l’alimentation. Les chambres s’engagent à accompagner tous les systèmes d’exploitation. Elles s’investiront encore plus au côté de la recherche et des instituts techniques et avec les agriculteurs, pour construire les outils et alternatives nécessaires aux transitions agricoles.

Pour Claude Cochonneau, "Nous prendrons nos responsabilités et nous contribuerons aux plans des filières, qui ont besoin du développement agricole pour accompagner leur transformation. Ne nous cantonnons cependant pas aux approches filières. Les exploitations sont multifilieres et chaque territoire a ses propres atouts : nous considérons qu'il est indispensable de croiser l'approche filière avec la multi performance des exploitations et avec les projets de territoire".

Contact Presse

Chambres d’agriculture France - APCA
Iris Roze – 01 53 57 10 51 / 06 09 86 02 26
iris.roze@apca.chambagri.fr
Suivez-nous sur Twitter @ChambagriFrance et Facebook : @chambres.agriculture