Comment s'installer ?

Les flux rss du siteImprimer la page

S'informer au Point Accueil Installation (PAI)

Dans chaque département, le PAI accueille tous les porteurs de projets pour :

  • l’informer sur les démarches à entreprendre pour s’installer, les personnes ressources, sur les dispositifs d’aides et d’accompagnement, l’emploi, les formations, la VAE
  • l’orienter vers les structures appropriées en fonction de ses besoins et de la finalisation de son pré-projet, notamment vers le centre d’élaboration du Plan de professionnalisation personnalisé (PPP) si le pré-projet est stabilisé
  • l’accompagner dans la réflexion et la construction de son pré-projet de création reprise d’une exploitation agricole puis dans l’élaboration de son document d’autodiagnostic

Les Chambres d'agriculture proposent des formations et des accompagnements individuels pour vous accompagner dans la réflexion de votre pré-projet.

Contactez le PAI le plus proche de chez vous

Rechercher une exploitation pour une installation individuelle ou sociétaire

Le dispositif Répertoire départ installation (RDI) :

  • Rencontrer des cédants à la recherche de repreneur et des sociétés à la recherche d’associé(s)
  • Expertiser les conditions de reprise de l’exploitation agricole familiale ou non familiale.

En savoir + : contactez votre Chambre départementale d’agriculture

D’autres structures proposent aussi un accompagnement à la recherche d’exploitation agricole. Vous pouvez ainsi faire appel à votre propre réseau (famille, amis, professionnels, voisin…), aux annonces dans la presse…

Se former

Une formation se choisit en fonction de son projet, de son diplôme, de ses compétences, de sa disponibilité. Que l’on choisisse ou non de demander les aides nationales à l’installation, il est important d’avoir un socle de formation solide avant de s’installer.

Afin de se préparer au mieux à la fonction de chef d’exploitation agricole, tout porteur de projet peut demander à réaliser un plan de professionnalisation personnalisé (PPP) avec un conseiller projet et un conseiller compétences. A partir de l’autodiagnostic remis au PAI, le PPP est établi de façon personnalisée, en adaptant les actions de professionnalisation au profil et au projet du candidat :

  • stages d’application en exploitation agricole et stages en entreprises
  • actions de formation continue
  • actions visant à l’obtention d’un diplôme conférant la capacité professionnelle.

Les Chambres d’agriculture proposent une large offre de formation à destination des porteurs de projet et des agriculteurs.

Elaborer et chiffrer son projet

Le PAI informe les porteurs de projets sur les structures locales qui peuvent les accompagner dans l’élaboration d’une étude technico-économique :

  • évaluer la viabilité de son projet sur une prévision à 4 ans
  • définir un plan de financement
  • obtenir un accord bancaire
  • en complément : une étude de marché, un diagnostic de l’exploitation reprise…

S'installer

  • obtenir l’autorisation d’exploiter auprès des DDTM (Directions départementales des territoires et de la mer)
  • élaborer et déposer les dossiers de demande d’aides à la Chambre d’agriculture (ou autre financeur)
  • effectuer les démarches juridiques et sociales auprès du Centre de formalité des entreprises (CFE), de la MSA (régime de protection agricole pour l’ensemble de la profession agricole), effectuer les transferts de contrats…

Poursuivre mon projet

  • mettre en œuvre le suivi individuel post-installation, le cas échéant
  • mettre en œuvre les financements obtenus
  • poursuivre sa formation continue