Plan Ecophyto 2

Les flux rss du siteImprimer la page

Le plan Ecophyto 2 prend en compte les nombreuses actions mises en œuvre lors de la première phase (2009-2014). Il souligne également que les solutions alternatives existantes sont insuffisamment diffusées.

Il axe donc fortement ses objectifs autour de la diffusion et la démultiplication des acteurs professionnels agricoles et des agriculteurs impliqués.

Quels sont les objectifs du plan Ecophyto 2 ?

  • réduire l’usage, les risques et les impacts des produits phytosanitaires
  • réduire de 25 % d’ici 2020 le recours aux produits phytosanitaires, en mobilisant l’ensemble des solutions techniques disponibles et efficaces
  • réduire de 50 % à l’horizon 2025 le recours aux produits phytosanitaires.

Ce dernier objectif impliquant des mutations profondes des systèmes de productions sera l’objet de la révision du plan Ecophyto prévue à l’horizon 2020.

Carte d’identité du plan Ecophyto 2

  • Plan co-piloté par les ministères de l’agriculture et de l’environnement (au contraire de la première version du plan, pilotée par le seul Ministère de l’agriculture)
  • Budget global porté de 41 à 70 millions d’euros par an, financé par la redevance pour pollution diffuse (RPD) payée par tout acheteur professionnel de produits phytosanitaires
  • Plan qui s’inscrit fortement en lien avec l’agro-écologie, se traduisant par la création en région d’une commission agro-écologique pilotant le plan Ecophyto 2
  • 6 axes et 30 actions

Quelles sont les actions marquantes du plan Ecophyto 2 ?

  • Augmenter la taille du réseau de ferme DEPHY avec un objectif de 3 000 fermes impliquées dans le dispositif (lors de la version 1 du plan, 1 900 fermes faisaient parties du dispositif)
  • Poursuivre le dispositif BSV : le bulletin de santé du végétal donne gratuitement aux agriculteurs et conseillers une indication hebdomadaire de l’état sanitaire des cultures
  • Rénover le dispositif Certiphyto, désormais valable 5 ans pour l’ensemble des catégories
  • Accompagner 30 000 agriculteurs vers l’agro-écologie. Cette action nouvelle est en cours de construction pour une mise en œuvre courant 2016.
  • Développer l’expérimentation de certificats d’économies de produits phytosanitaires, dispositif législatif issu de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt d’octobre 2014.