Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Des haies pour favoriser la biodiversité

Des haies pour favoriser la biodiversité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Depuis plusieurs années une prise de conscience s'est effectuée chez les agriculteurs concernant les avantages que l'implantation de haies peut avoir au sein de leur exploitation. L’enrichissement de la faune et de la flore fait ainsi partie des atouts majeurs.

Un réservoir pour les insectes et les oiseaux

D’un point de vue agronomique, la haie s’avère être un réservoir pour les pollinisateurs et les auxiliaires de culture tels que les carabes, les oiseaux ou encore les chauves-souris qui se nourrissent de certains insectes ravageurs des cultures.

Les  études ont, par exemple, démontré que les chauves-souris consomment jusqu’à 50% de leur poids en insectes par nuit. La haie est donc à la fois un habitat, un refuge et une ressource alimentaire pour cette biodiversité.

Attention : si les haies peuvent être des réservoirs pour les auxiliaires de culture, elles peuvent aussi l’être pour les ravageurs. Il est donc nécessaire de bien savoir gérer les flux des espèces entre la parcelle et la haie.

Une "zone de transit" pour de nombreuses espèces

Les haies sont également intéressantes de par leurs fonctions environnementales :

  • épuration des eaux
  • conservation des sols,
  • préservation de la biodiversité.

On peut ainsi y retrouver quelques espèces protégées comme les chauves-souris citées précédemment. Les haies sont ainsi d’importants réservoirs de biodiversité à l’échelle de la parcelle et elles s’inscrivent dans ce grand maillage qu’est la trame verte à l’échelle du paysage. En d’autre terme, la haie peut-être un corridor écologique, c’est-à-dire un espace emprunté par les espèces pour se rendre d’un îlot écologique à un autre.

 

A lire aussiEn savoir plus

Publications