Vous êtes ici : Accueil > Publications > Toutes les publications

La publication en détail

Les flux rss du siteImprimer la page

Lettre économique : crise du marché français du porc - décembre 2015

La lettre économique de novembre aborde les sujets suivants : les producteurs français du porc touchés par la crise, le Yuan, nouvelle monnaie de référence, l'économie argentine a pour particularité d'être un grand acteur agricole à l'échelle mondiale, l’interminable chute du Brent ou la féroce concurrence sur le marché de l’or noir et le Leadership français sur les semences

 

Le cochon fait son marché en Asie

L'actualité du secteur porcin a focalisé l'attention sur le marché breton de Plérin. Les tensions occasionnées par les acheteurs de porc ont fortement pesé sur les conditions de formation du prix ces derniers mois. Les éleveurs de viande porcine ont vu semaine après semaine les cours se retourner. S'agit-il d'une spécificité française ou bien la crise s'est-elle généralisée au reste de l'Union européenne? Certains concurrents résistent mieux. Tous ces concurrents s'affrontent maintenant sur les marchés mondiaux, et notamment asiatiques.

Le Yuan devient officiellement une nouvelle monnaie de référence

Le Fonds Monétaire International (FMI) vient récemment d’annoncer l’intégration du Yuan – ou renminbi – dans le panier de devises internationales servant à définir les taux de change, communément appelés les Droits de Tirage Spéciaux (DTS). Cette mesure symbolique ne devrait pas avoir d’impact immédiat sur l’économie mondiale, mais elle constitue un degré supplémentaire d’intégration de la Chine dans l’échiquier mondial.

L'Argentine, les céréales et le protectionnisme

L'Argentine vient de se doter d'un nouveau Président, qui succède à la très controversée Christina Kirchner. L'économie argentine a pour particularité d'être un grand acteur agricole à l'échelle mondiale, figurant même dans les six principaux importateurs de produits agricoles et alimentaires selon les données de l'OMC.

L’interminable chute du Brent ou la féroce concurrence sur le marché de l’or noir

Début décembre, le cours du baril de pétrole est passé sous la barre des 40 dollars, jusqu’à atteindre 37 dollars soit son plus bas niveau depuis près de sept ans. Cette baisse historique est le fruit d’une conjoncture de plusieurs événements.

Leadership français sur les semences

Dans le débat sur la compétitivité des exploitations agricoles et des industries de la transformation qui s'est enclenché en France au détour des années 2000, l'érosion des parts de marché de la France est régulièrement soulignée. Indéniablement, la France n'est plus le second exportateur mondial de produits agricoles. Elle a été supplantée successivement par la Hollande, l'Allemagne et par le Brésil.

Feuilleter