Marchés agricoles

Les flux rss du siteImprimer la page

Graphique de la semaine

Le cours du blé tendre se replie

La progression de l’inflation aux Etats-Unis ainsi que l’instabilité chronique des marchés américains due aux atermoiements de l’administration Trump contribuent à renchérir l’euro vis-à-vis du dollar. Celui-ci se situe à l’un de ses plus hauts niveaux depuis près de six mois avec une valeur de 1 € = 1,12 $, ce qui pénalise le cours du blé tendre sur les marchés européens, ainsi qu’à l’exportation.


Selon le rapport du Conseil spécialisé des céréales de FranceAgriMer du 10 mai 2017, la baisse des exportations françaises de blé tendre en cumul sur les 10 premiers mois s’accentue par rapport à l’année précédente, avec une baisse marquée sur l’Algérie de 55 %. En effet, les embarquements cumulés sur 10 mois depuis les ports français à destination de l’Algérie durant la campagne 2016/2017 ont atteint 4,1 millions de tonnes contre 9,8 millions de tonnes en 2015/16. A noter cependant, les exportations françaises de blé tendre progressent dans certains pays tiers comme la Corée du sud, dont les envois ont atteint 74 000 tonnes sur la campagne actuelle contre 3 072 tonnes en 2015/2016.


Enfin, les cours mondiaux restent à la baisse du fait d’une offre attendue toujours abondante. Les semis de printemps ont notamment été accélérés aux Etats-Unis par crainte d’un excès d’humidité avec les précipitations récemment tombées.












 

 

 

Consulter les cotations hebdomadaires sur les céréales, oléagineux, sucre, vins, productions animales, produits laitiers et devises...