Marchés agricoles

Les flux rss du siteImprimer la page

Graphique de la semaine

Hausse du cours du poulet sous la menace de la grippe aviaire

Plusieurs cas de grippes aviaires ont été repérés, notamment en Allemagne et en Suisse. Certaines zones françaises se retrouvent maintenant menacées.
Selon l’arrêté publié le 17 novembre au journal officiel, le risque de grippe aviaire a été réévalué de "négligeable" à "élevé" dans certaines régions de France, après la découverte de cas d’influenza aviaire "hautement pathogène" dans les pays voisins de la France. Ce risque concerne les zones humides dans lesquelles se concentre la faune sauvage et qui peuvent être autant de points d’arrêts sur la route des oiseaux migrateurs.

Par ailleurs, le repli des abattages de poulets (-3 %), alors que la consommation de volailles en France continue de progresser (+2,6 % sur les deux premiers trimestres de 2016), accentue la tension sur l’offre de volaille. D’autant plus que, suite au vide sanitaire imposé sur les 5 premiers mois de l’année 2016, les mises en place de poussins viennent tout juste de reprendre.
Le prix du poulet, qui avait stagné durant 10 mois, grimpe maintenant sous la menace de la grippe aviaire et des incertitudes sur l’offre nationale.

Consulter les cotations hebdomadaires sur les céréales, oléagineux, sucre, vins, productions animales, produits laitiers et devises...