Marchés agricoles

Les flux rss du siteImprimer la page

Graphique de la semaine

Le cours du porc se maintient durant le mois de novembre


Le cours du porc se maintient depuis le 1er novembre après une lourde chute ces trois derniers mois, même s’il reste à son seuil le plus bas de l’année 2017, soit 1,177 € le kg. A quelques semaines des fêtes de fin d’année, le repli des abattages (baisse de 5 400 porcs au bout de 15 jours), et le poids stable à 95,89 kg (+ 12g) supérieur aux deux années précédentes, permettent d’équilibrer l’offre et la demande, d’où une stabilité du prix.


Sur le plan international, les importations de viande de porc et de bœuf en provenance du Brésil viennent d’être interdites à compter du 1er décembre par la Russie après avoir décelé de la ractopamine, un anabolisant servant à augmenter la masse musculaire tout en réduisant le taux de graisse.


Selon les chiffres du Ministère chinois de l’Agriculture, au 1er octobre, le cheptel porcin est inférieur à 6,6 % à ce qu’il était il y a un an. La fermeture d’élevages porcins en Chine est redevenue d’actualité dans le cadre d’une campagne de trois ans lancée par les autorités nationales au début de 2015, dans le but de lutter contre les problèmes environnementaux croissants en passant par une restructuration du secteur de l ‘élevage.


Sur le plan européen, la Commission a annoncé que des cas de Peste Porcine Africaine (PPA) en Pologne, au nord de Varsovie ont été diagnostiqués. Après les mesures appropriées consenties par les autorités polonaises, la PPA se déplace dorénavant vers l’Ouest. Enormément de cas de PPA sont également présents dans des hardes de sangliers en Estonie, en Lettonie, en Lituanie, en Pologne et en République Tchèque.

 

 

 

Consulter les cotations hebdomadaires sur les céréales, oléagineux, sucre, vins, productions animales, produits laitiers et devises...